Cliquez sur l'image pour découvrir leur site et avoir toutes les infos

Genval est une localité de la commune belge de Rixensart située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon, est connue pour son lac et le château (aujourd'hui un hôtel) qui le borde et son Musée. 

Les pièces présentes au sein du Musée permettent aux visiteurs de découvrir la domestication de l'eau à travers les époques. Des fontaines d'apparat et fontaines de fermes, des bornes-fontaines, pompes à eau, porteurs d'eau, canalisations, machines hydrauliques et filtres à eau sont présentés. Tableaux et œuvres d'art accompagnent également ce patrimoine.

Situé près du lac, et à l'entrée de l'ancien parc animalier du domaine de Genval-les-Eaux, le Musée réside dans le bâtiment qui abritait, à l'époque, des volières. Avant de devenir un Musée, ce bâtiment fût également utilisé comme entrepôt par l'entreprise "Schweppes". 

 

Le célèbre Château du Lac ( photo du haut), devenu hôtel luxueux, est la réplique d'une abbaye rhénane. Construit en 1900, il abritait jadis des thermes pour devenir ensuite, et pendant près de 50 ans, le siège de l'usine Schweppes.

C'est en effet dans l'enceinte de ce château que jaillit la célèbre source 'Bonne Fontaine' connue depuis des temps immémoriaux. Plus tard, des travaux de captage de cette source en firent découvrir une autre, la source Genval-Argentine, d'un débit annuel de 30 millions de litres, qui antérieurement se répandait dans la rivière d'Argent appelée l’Argentine.

Ce fut Jacob Schweppe, d'origine suisse, qui ayant émigré en Angleterre, en 1794, y commercialisa le premier procédé de gazéification de l'eau (Soda-Water) du célèbre physicien anglais J. Priesley. Depuis la Ltd. Schweppes a conquis le monde par sa gamme de 'drinks' hautement appréciés des gens raffinés ».

 

Au sein de l'Etablissement des eaux, deux escaliers menaient dans une salle où jaillisaient deux sources. Au centre de la pièce, trônait une vasque circulaire entourrée d'une grille. Cet ensemble s'appelait "la buvette" ou salle des sources. Les curistes tendaient leur gobelet vers le jet central du bassin et l'eau non bue était vidée sur la grille. 

L'image de ce jet sera utilisée pour des publicités afin de promouvoir les sources de Genval.

La vasque fut démontée en 1981 pour être placée au Musée.

  


Un parcours chronologique présente différents aspects de la thématique, de l'apparition de l'eau sur la terre aux différentes techniques de domestication de l'eau, en passant par les mythologies liées à l'eau.

  

D'où vient le mot ROBINET ?

En ancien français, robin était le nom familier donné au mouton, et c’est de là que vient le nom de robinet. Au Moyen Âge, des têtes de moutons étaient utilisées pour l’extrémité des canalisations et ornements de fontaines. De fait, l’extrémité des tuyaux de fontaines était décorée d’un mascaron représentant une tête de mouton stylisée…

Les robinets existaient déjà dans l'Antiquité. Ils étaient fabriqués à partir de matières très riches comme le marbre, l'or et l'argent. Au Moyen Age, les robinets étaient communs pour tous les habitants d'une ville ou d'un village, puisque ces derniers s'approvisionnaient  à l'eau des fontaines publiques ou achetaient leurs seaux aux porteurs d'eau.

Il faut attendre le 19ème siècle pour que les robinets arrivent à l'intérieur des maisons. Ils proposaient uniquement de l'eau froide. Le robinet mixeur mélangeant l'eau froide et l'eau chaude a été inventé par Thomas Campbell en 1880.

Cabinet de toilette composé d'une fontaine murale en étain, utilisé entre fin 19ème siècle et début du 20ème.

  

Tub en zinc pour les ablutions.

Coin cuisine : redécouvrir les cuisines d'autrefois, équipées de pompes et filtres à eau.

Les fontaines filtres sont très importantes au 18 et 19ème sècle. Elles permettaient de rendre potable l'eau du puits ou de la source  en la filtrant.

On utilisait essentiellement des filtres en grès car ce matériau permettait de pallier aux inconvénients du métal qui pouvait devenir toxique.

Le sable et le charbon de bois sont encore actuellement la base des techniques modernes de système de filtration.

 


La distribution de l'eau : les techniques de distribution de l'eau, des aqueducs aux tuyaux et canalisations.

 

Canalisations en bois provenant des Jardins d'Annevoie (18ème siècle)

Le château d'eau

L'eau potable qui coule des robinets transite d'abord par un réservoir établi, dans la mesure du possible, sur un point culminant. Ceci afin de desservir les réseaux de distribution par gravité.

Une grande cuve pouvant contenir plusieurs milliers de litre d'eau se trouve au sommet de la tour du château d'eau. Ces réservoirs n'éxèdent pas une journée de consommation et sont donc continuellement remplis et vidés. 1500 de ces ouvrages sont répartis en Wallonie.

 

 Outils de fontainiers 


 Systèmes : manipuler et comprendre diverses machines hydrauliques.

Maquette d'une machine hydraulique inventée par Léonard de Vinci.

Grâce à la force de l'eau d'une rivière canalisée, la machine permettait d'utiliser la force hydraulique pour faire fonctionner des machines. 

Pompe chinoise à vertèbres de dragon. Elle est toujours largement employée dans les petites exploitations agricoles en Asie du Sud-Est pour la submersion des champs ou de rizières de petites dimensions.

Pompe sur brouette : est utilisée principalement pour l'arrosage de terrains situés près d'un ruisseau ou d'un puits. Un tuyau part du bas de la pompe dans la source d'eau. Celle-ci est actionnée en tournant le volant dans le sens des aiguilles d'une montre. 

L'eau en Afrique : inégalité de la répartition de l'eau sur la Terre, techniques utilisées en Afrique pour vivre avec peu de ressources en eau et généralisation vers les économies d’eau.

Photo à droite : un shadouf. Dans l'antiquité orientale, on disposait de différentes machines pour élever l'eau. La plus répandue était le shadouf : un simple balancier portant à une de ses extrémités, suspendu à une corde, le récipient de puisage et, à l'autre extrémité un contrepoids suffisament lourd pour soulever le récipent rempli d'eau.


 

Expressions populaires avec l'eau

Se jeter à l'eau.
Se méfier de l'eau qui dort.
Se retrouver le bec dans l'eau.
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse.
Tous les ruisseaux vont à la mer.
Un diamant de la plus belle eau.
Un escroc, un imbécile....etc de la plus belle eau.
Amener de l'eau à son moulin.
Cela coule de source.
C'est comme un coup d'épée dans l'eau.
Chat échaudé craind l'eau froide.
Claire comme de l'eau de roche.
Comme une goutte d'eau dans l'océan.
Dans ces eaux - là!
D'ici là il passera beaucoup d'eau sous les ponts.
Etre comme l'eau et le feu.
Fontaine, je ne boirai pas de ton eau.
Heureux comme un poisson dans l'eau.
A goutte l'eau creuse la pierre.
Il ne vaut pas l'eau qu'il boit.
Il ne saurait trouver de l'eau à la rivière.
Il n'a pas inventé l'eau tiède.
Il y a de l'eau dans le gaz.
Ils ont jeté le bébé avec l'eau du bain.
Jamais ne se mélange l'eau et le feu.
J'en ai l'eau à La bouche.
J'étais tout en eau.
La goutte qui fait déborder le vase.
Mettre de l'eau dans son vin.
Nager entre deux eaux.
Naviguer en eau trouble.
On engraisse pas les cochons à l'eau claire.


 

 

Commentaires (1)

1. pascal 28/12/2015

c'est un beau reportage ,avec des fontaines, très joli et des expressions que je ne connaissais pas . merci pour ça

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×