Photos prises le 21 octobre 2018

Le moulin à eau de Sint-Gertrudis-Pede, situé dans la commune de Dilbeek, est le seul moulin à eau en activité du Pajottenland, protégé en tant que monument depuis 1975.

Il possède un four à pain traditionnel.

C'est ma seconde visite au Pedemolen.

Si vous désirez voir ou revoir le précédent reportage sur le moulin et la promenade "Bruegel wandelpad" CLIQUEZ ICI

Une animation autour de ce four  à pain était organisée  et permettait d'assister à la cuisson de pains comme dans le temps. 

Le meunier boulanger a préparé ses pâtes à pain au levain et puis disposé les pâtons dans des paniers en osier recouverts d'un tissu pour que la pâte lève et à l'abri du courant d'air.

Pendant ce temps, on commence à préparer le four.

Comment cuire du pain  avec la méthode  dite à "feu fermé" ?

Contrairement à un four classique (gaz ou électrique) où la source de chaleur est permanente, dans un four à pain on commence par faire du feu jusqu'à ce qu'il soit à bonne température en laissant la porte ouverte. Pendant cette phase la structure en matériaux réfractaire, et l'importante masse du four, accumulent de la chaleur.

Ensuite on retire les braises, on introduit la pâte et on ferme la porte. La chaleur accumulée précédemment est "rendue" par le four, ce qui cuit la pâte.

On commence par faire un petit feu avec  du petit bois en laissant la porte ouverte.

Dès que ce petit feu est bien parti, on l'entretient avec du bois de plus en plus gros. Dans ce cas ci, le meunier boulanger n'utilise que des fagots et pas de bûches.

 On retire ensuite toutes les braises puis on balaye les cendres restantes.

Avant l'enfournage des pains, la sole du four est nettoyée à l'aide d'un écouvillon humide et pour éventuellement refroidir un peu le four.

Pour savoir si la température est bonne, on saupoudre la sole d'un peu de farine Si elle devient noire, le four est trop chaud; si elle reste blanche, il ne l’est pas assez. Elle doit rougir immédiatement.
Aujourd'hui, il existe des thermomètres spéciaux qui peuvent être installés dans le four.

Un peu de farine sur le plateau de la pelle à four évite l'adhérence des pâtons. Les pâtons levés sont déposés d'un geste rapide sur la pelle. Quatre entailles faites au couteau sur le dessus du futur pain.

Les pâtons sont enfournés en rangées successives à l'aide de la pelle à enfourner. Ils ne peuvent pas être placés trop serrés, car la pâte se dilatera encore. Les pains ne peuvent pas non plus être en contact avec les parois, car ils brûleraient.

L'enfournage doit se faire rapidement, car les premières rangées cuisent déjà, alors que les autres pâtons n'ont pas encore intégré le four; le four se refroidit en outre trop rapidement pendant cette opération.

La durée de cuisson est fonction du poids du pain et des céréales panifiables utilisées.

A la sortie du four, on frappe du doigt la face inférieure du pain: s'il produit un son creux, il est bien cuit.

On pouvait également déguster un morceau de tarte au riz.


Une surprise nous attendait : un berger avec un troupeau de 106 moutons : 8 beliers et 98 brebis de trois races différentes.

On a eu la chance d'assiter au travail effectué par le chien de berger : rassembler tout le troupeau en quelques minutes simplement au son de la voix du berger.

Le mouton de Laeken est assez court sur pattes et a un ventre imposant. La tête et les pattes présentent une jolie couleur beige brillante. Il n'en reste plus que 350 en Belgique et ce berger en possède 50.

Les brebis avec une tâche rouge sur l'arrière-train indique au berger qu'elles ne sont pas pleines.

Le troupeau a fait tout le tour du terrain.

Et autre moment fort impressionnant : un héron qui a pêché un poisson rouge dans l'étang autour du four à pain.


 


 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Divin Voyageur 22/10/2018

Très chouette et impressionnant... merci pour cette belle découverte

2. Jean Claude Jacques 22/10/2018

Beau reportage et belle journée

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site