A l'écart de la ville de Furnes, dans la province de Flandre-occidentale, une ancienne ferme du XVIIe siècle abrite ce musée où sont exposés les ustensiles d'époque qui servaient, et servent encore, à la fabrication du pain et des confiseries.

Ces bâtiments servaient à l'origine comme hôpital pour les voyageurs malades et les nécessiteux.

On y découvre le patrimoine de la boulangerie belge au travers des collections qui retracent l'histoire du pain et de la pâtisserie. De la fabrication du spéculoos à celle de la gaufre, l'art de la boulangerie n'aura plus de secret pour vous !

Un jour, Walter Plaetinck, un passionné, boulanger de père en fils, a eu l'idée de rassembler patiemment tous les instruments, objets, outils liés à la fabrication du pain. Une histoire de fou ! Sans doute. Mais parfois des anges gardiens veillent sur les projets fous. En 1985, une ASBL a choisi d'accueillir la superbe collection de Walter Plaetinck dans l'ancien refuge du XVIIe siècle qu'elle avait restauré à Furnes.


 Débutons notre visite par l'habitation de la ferme qui abrite la riche collection de chocolats, crèmes glacées, gaufres, spéculoos et sucreries...

 Salle 1 : la boulangère vous accueille dans sa boutique

La boxoferrophilie est le nom donné à la collection des boîtes en fer. La famille royale belge était très populaire comme décor.

On y trouvait également des pâtes, du riz, du café, du thé...

La glacière et le moulin à café.

Les fameux "Petit-Beurre"

Vers 1869, De Beukelaer, industriel belge et fondateur de la biscuiterie, démarra la production de biscuits sur des terrains achetés au zoo d'Anvers, près de la gare centrale. Il apprit des anglais comment fabriquer des biscuits gardant leur fraicheur. Il développa le fameux Prince Fourré en l'honneur du futur roi Léopold II, le Petit-Beurre et le Cent Wafer entre autres.

L'usine fut vendue en 1960 et se retrouva plus tard entre les mains du groupe LU. 


 Salle 2 : Le Spéculoos est le biscuit belge par excellence.

Les pièces uniques du musée sont les moules de spéculoos du XVII-XVIII ème siècle. 

Ce biscuit des Flandres est offert traditionnellement aux enfants à St Nicolas (6 décembre). Les spéculoos accompagnent très souvent le café servi dans les brasseries et restaurants. 

Son nom remonte au latin "speculum" (miroir) : il serait une image, le reflet dans un miroir d’un personnage.

 Épices nécessaires à la fabrication de spéculoos : poivre blanc, cannelle, gingembre, clous de girofle, cardamome et noix de muscade.

 

 


 Salle 3 : le sucre et les confiseries.

Dans cette pièce, on peut découvrir tous les ustenciles et appareils pour fabriquer des bonbons acidulés, des gommes, des dragées...

 

 Un pain de sucre est un bloc de sucre de forme conique.

 Fabrication du sucre candi.

 La pâte gélifiée constituant les Oursons et Souris est composée de sucre, sirop de glucose, parfums artificiels, colorants, acide citrique et de gélatine, généralement porcine.

Moules pour bonbons acidulés. 

C'est le bonbon basique par excellence : du sucre, arôme de fruits (souvent agrumes) et de l'acide citrique pour renforcer le goût.

 

Turbine servant à enrober des dragées.


 Salle 4 : les gaufres et galettes

 

Différents modèles de gaufriers électriques.

Une gaufre est un mets, typique de la Belgique, de pâte légère cuite entre deux plaques métalliques, articulées entre elles par une ou des charnières, ornées de motifs qui s'impriment dans la pâte et donnent à la pâtisserie sa forme caractéristique.

 Gaufrier pour faire les cornets de glace.

 

Les fers à gaufres à poser sur les poêles à charbon ou cuisinière au gaz.

 Observez sur le gaufrier de droite le prénom de WALTER.

 Fers à gaufres forgés à la main. Leurs ornements illustrent des faits du XVIème siècle.

 Gaufriers à pince

 

 Détail du tableau "Le Combat de Carnaval et de Carême (1559) de Brueghel l'Ancien qui nous montre une femme employant un gaufrier en forme de pince et avec un couteau elle enlève des bords les restants de la pâte.

  

Continuons notre visite dans l'univers du 

Commentaires (1)

1. pascal 29/12/2015

j'aime , j'aime,j'aime . je c ou aller pour faire des bonbon . merci .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×