La "Bruegel Wandelpad" est un itinéraire de promenade très facile et particulièrement bien balisé. Au départ de l'église de Sint-Anna-Pede, vous pouvez parcourir un peu moins de 7 km dans la campagne qui entoure ce village et celui d'Itterbeek.

Ce circuit est jalonné de panneaux présentant des oeuvres de Bruegel qui fut très souvent inspiré par les scènes pittoresques de la vie campagnarde de la région.

Je n'ai pas cherché tous les panneaux car je n'ai pas fait la promenade en entier.

La Rentrée des Troupeaux.

En bas à droite, près de l'arbre vous pouvez voir une représentation du moulin à eau de Pede. On le verra encore plus bas sur un autre tableau La Pie sur le Gibet.

Le Pays de Cocagne.

La petite église de Sint-Anna-Pede est un édifice connu à travers le monde parce qu'elle figure sur des oeuvres picturales de Pieter Brueghel l'Ancien : La Parabole des Aveugles.

Un auto-portrait de Pieter Bruegel l'Ancien autour de la petite église.

Pour en savoir plus sur le peintre cliquez ICI

Encore un tableau autour de l'église : Le Cortège de noces. Admirez le beau moulin à vent ressemblant assez fort au Luizenmolen pas très loin de là !

Sur le mur d'une ancienne brasserie : La Danse des Paysans.

Le Paysan et le voleur de Pie se trouve juste devant le moulin à eau.

Ce qu’il y a de bien, c’est que durant la promenade, nous pouvons voir "en vrai" toutes sortes d’éléments présents dans ces œuvres. L'église Ste-Anne et le moulin à eau de Sint-Gertrudis-Pede que nous retrouvons dans deux peintures de Bruegel.

A l’ouest de la capitale, perdu dans le Pajottenland à Sint-Gertrudis-Pede (Schepdaal), se trouve le moulin de la Pède. Le "Pedemolen" est mentionné pour la première fois en 1392 et  figure sur quelques-uns des tableaux de Bruegel l’Ancien.

C’est un moulin à eau très ancien qui a été complètement restauré par la commune de Dilbeek.

La retenue d'eau pour alimenter la roue du moulin et le four à pain.

La date de 1741 est inscrite sur la façade arrière.

Une roue à chien pour actionner une baratte et faire ainsi du beurre.

C’est ce qu’on appelle un moulin en activité car des meuniers bénévoles y sont actifs pour faire de la mouture deux fois par mois, tous les outils de meunerie étant en parfait état de fonctionnement. 

Sur le terrain du moulin, une autre représentation du moulin de Pede sur le tableau La Pie sur le Gibet.

À 10 kilomètres à l’ouest de Bruxelles, commence le Pajottenland. Cette région vallonnée – berceau du cheval de trait brabançon – est un paradis pour les promeneurs, les amoureux de la nature et les gourmets. Il est possible de se promener des heures entières dans les bois, les champs, le long de routes tortueuses, de villages paisibles et de dormir dans des gîtes à la ferme, de manger dans des petits restaurants et de goûter une véritable Kriek. Difficile de croire que cette région ne se trouve qu’à un jet de pierres de la capitale de l’Europe. Et entre le petit village de Sint-Anna-Pede et Bruxelles, le contraste ne peut être plus grand !

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Robert du Luizenmolen 14/04/2017

Merci beaucoup pour ce reportage très poétique et très champêtre qui invite le visiteur à la promenade pour découvrir les paysages et curiosités de ce pittoresque Pajottenland si cher à mon cœur.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site