Damme est une des villes les plus petites et en même temps un des endroits les plus pittoresques de la Belgique.

Découvrir la ville de Damme

 

La ville connut la prospérité au Moyen Âge, de par son statut d'avant-port de Bruges. Du XIIe au XIVe siècle, Damme, reliée par un chenal à la mer du Nord, fut l'avant-port de Bruges. Des centaines de navires y accostaient et toutes les nations européennes y avaient leurs entrepôts. De là, les marchandises étaient transférées jusqu'à Bruges sur des barques à fond plat. En témoigne notamment le nombre de personnes portant le patronyme de van Damme.

Damme était, sur l'ancien estuaire du Zwin, un avant-port important de Bruges à qui elle dut son développement et avec qui son histoire se confond. Mais, à cause de l'ensablement du Zwin, l'essor de Damme est affecté par le déclin de Bruges.

Hôtel de ville (1464)

Une tour d'horloge et le zoom sur sa girouette.

Elle fut installée sur l'hôtel de ville de Damme en 1466. Encore présente aujourd'hui, elle est l'une des plus anciennes du pays. En 1961, un carillon automatique de 25 cloches fut donné à la ville, mais celui-ci ne put être installé qu'après la restauration de l'hôtel de ville. Le carillon fut agrandi en 1991 pour accueillir 39 cloches, tandis qu’un clavier fut ajouté. Depuis, des concerts de carillon sont organisés les dimanches de juillet et d'août, et les cloches retentissent également lors d'événements spéciaux et durant les jours fériés. Hormis les cloches du carillon, il y a aussi deux des plus vieilles cloches de Flandre, la cloche de la victoire (Zegeklok) de 1398 et la cloche du commerce (Klok de Neringen) de 1392.

Pourquoi un chien comme girouette ? Le chien de Damme a une double signification. 

Le blason de la ville est : de gueule à fasce d'argent chargé d'un chien sautant de sable. 

Au début (au 12e siècle) la ville se nommait aussi Hondesdamme, ce qui signifiait Damme, située au bras de mer 'de Honte'. Ainsi, par analogie, le chien (hond en Flamand).​

Une légende raconte que des terrassiers, occupés à boucher sans succès une brèche dans une digue près de la ville, prirent un chien, qui depuis plusieurs jours hurlait à la mort, et le jetèrent dans le trou. Après cette action ils sont parvenus à boucher le trou.

Jusqu'au 19e siècle le chien sur le blason de la ville était de gueule. En 1838 il devint de sable. 

Le cadran solaire. Avaient-ils peur de ne pas être à l'heure ?

Sur la façade se trouvent 6 statues de niche représentant des personnes importantes dans l'histoire de la ville : Phillippe de l'Alsace, Johanna de Constantinople, Margareta de Constantinople, Phillippe de Thiette, Charles le Téméraire et Margareta de York.  ​

Damme est la patrie d'un des plus anciens écrivains flamands, Jacob van MaerlantIl est né vers 1230, écrit dans la langue vernaculaire et est considéré comme le fondateur de la littérature bourgeoise aux Pays-Bas. Il est décédé en 1292. Il s'est établi à Damme vers 1266.

Statue érigée en 1860.

Huyse de Grote Sterre. 

Les deux maisons datent du 13e siècle et avaient dans le temps probablement une façade en bois.  Les façades actuelles ont été construites au 15e et 16e siècle. Elles abritent l'Office du Tourisme et le musée d'Uilenspiegel.

Le Musée Uilenspiegel montre cinq siècles d'Uilenspiegel. Qu'il se trouve à Damme, cela va de soi. Les liens entre Thyl Uilenspiegel et le petit village dans les polders remontent jusqu'au 17e siècle. 

Haringmarkt - Le marché aux harengs.

Au 15e siècle, 28 millions de harengs caqués furent négociés annuellement à Damme. Ils provenaient principalement de Suède. Les tonneliers qui fournissaient les caques connaissaient des jours florissants. Les poissons étaient entreposés dans une caque (mot néerlandais pour désigner la barrique, le tonneau dans lequel on les empilait), qui gardait l'odeur des poissons imprégnée en son bois. ​De cette barrique en bois, se dégageait une forte odeur impossible à atténuer, quel que soit le produit employé.​

 

 

La statue de Jef Claerhout au Haringmarkt  symbolise la fraternisation entre Damme Oldenburg en Allemagne et en Belgique.

 

 

 

"het Zeugsken"

Parce que Damme étant si près de la mer, l'eau était saumâtre et impropre à la consommation. En 1269, la ville a reçu la permission  pour pomper l'eau du château de Male, à quelques kilomètres de la ville. Un système de tuyaux de plomb via le Pijpeweg permettait d'acheminer l'eau potable jusqu'au centre de la ville. 
La plus belle pompe est appelée "het Zeugsken" dans la Kerkstraat. Il existe également une autre sur la Haringmarkt. Ces pompes ne sont évidemment pas les initiales du 13e siècle, mais sont plus récentes dans le temps.

Hôpital Saint-Jean.

L'hôpital Saint-Jean a été construit par les habitants de Damme en 1249 après qu'ils aient reçu la permission de le construire de Marguerite de Constantinople. Il servait à recevoir les pauvres, les malades et les pélerins. Les revenus étaient obtenus grâce au "droit de jauge" ou de mesurage des vins. Le Père Jaugeur contrôlait avec la jauge le contenu des tonneaux de vins importés dans le port de Damme.​ Du temps de la suprématie espagnole, la chapelle servait de lieu de prières pour les soldats cantonnés à Damme. Aujourd'hui on y trouve un hospice. 

Eglise Notre-Dame en partie en ruine.

La partie la plus ancienne entre la tour et l'église existante (en ruine) date de 1225. Au 14e siècle, suite à l'accroissement de la population, l'église fut agrandie en église halle. La nef centrale, les collatéraux et le transept ainsi que la flèche de la tour qui se trouvaient dans un état de délabrement complet, furent démolis en 1725.

Dans le jardin on peut découvrir une oeuvre de Charles Delporte : "Le regard de Lumière". Il représente une trinité : la foi, l’espérance et la charité. Les trois éléments sont représentés par trois têtes de femmes.

Du haut de la tour (43m), on peut jouir d'un panorama unique. Si le ciel est assez clair, on peut même apercevoir la mer du Nord.

Monument commémoratif situé dans le jardin de l'Eglise car Damme est aussi le lieu de naissance de Tijl Uilenspiegel. .

"La Légende d'Ulenspiegel" incarne le cœur et l'esprit de la Flandre dont elle évoque le folklore, le climat et les traditions. Elle mêle l'histoire et le mythe, l'aventure d'une famille à celle d'un peuple.

De Coster, écrivain francophone, reconstitue une époque en poète visionnaire et crée une langue nouvelle dans la grande tradition rabelaisienne. Till l'espiègle est surtout le défenseur de la Liberté, celui qui a lutté contre l'oppression de Philippe II et du duc d'Albe, le héros qui s'est dressé contre toutes les formes d'oppression.

 

Groupe de sculptures de Jef Claerhout à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain Charles De Coster en 1979.

Le "Schellemolen", le moulin le plus photographié en Belgique. 

Le moulin à vent est un moulin en pierre à calotte tournante sur une butte et a été construit en 1867.

Curiosité: regardez la girouette !  C'est une sirène.  Elle fait référence à la légende de la sirène Cassandra qui a été capturé par des pêcheurs de Damme. 


Le canal de Damme est situé dans la province de Flandre-Occidentale en Belgique. Il fut construit sur ordre de Napoléon Bonaparte en 1810.

Il devait donner à Bruges un accès à l’embouchure de l’Escaut. Il faisait partie d’un réseau de canaux intérieurs permettant de transporter les troupes sans être inquiété par la marine britannique en mer. Suite à la défaite de Napoléon, le canal ne fut achevé qu’en 1856.

La ville connut la prospérité au Moyen Âge, de par son statut d'avant-port de Bruges. Du XIIe au XIVe siècle, Damme, reliée par un chenal à la mer du Nord, fut l'avant-port de Bruges. Des centaines de navires y accostaient et toutes les nations européennes y avaient leurs entrepôts. De là, les marchandises étaient transférées jusqu'à Bruges sur des barques à fond plat. 

Le bateau à aubes « Lamme Goedzak », qui peut héberger 170 personnes à son bord, fait l’aller-retour entre le Noorweegse Kaai de Bruges et le centre de Damme, la ville de Tijl Uilenspiegel (Till l’Espiègle), dont l’ami s’appelait… Lamme Goedzak.

"Sifonbrug" (Pont du Syphon - Canal Léopold)

Au niveau de Damme, le canal croise le Canal Léopold et le Canal de Schipdonk qui furent creusés vers la moitié du XIXe siècle. Il fut nécessaire de construire un système de siphons à cause de la différence de niveaux entre les canaux.

Le canal Léopold (en néerlandais Leopoldvaart, Leopoldkanaal ou Blinker) est une voie navigable artificielle de 46 km située dans le nord de la province de Flandre-Occidentale et de la province de Flandre-Orientale.

Le canal Léopold est parallèle au canal de Schipdonk sur les 20 derniers kilomètres de son parcours où les deux canaux ne sont séparés que par une digue.

Dans le langage populaire on appelle les deux canaux jumeaux le "Blinker" et le "Stinker" ce qui se traduit par "le Brillant" et "le Puant". Les eaux du canal de Schipdonk étaient très polluées par l'industrie du nord de la France et l'industrie du lin sur la Lys dans la région de Courtrai, d'où le nom "le Puant".

Le transport continua jusque 1940 lorsque les troupes de génie françaises détruisirent les siphons ce qui arrêta le transport maritime. Plus tard, le canal fut néanmoins utilisé pour la navigation de plaisance.

Le canal est bordé par de longues rangées de peupliers du Canada. Lorsque les canaux gèlent pendant l'hiver, il est possible de Bruges à Sluis d'y patiner.


Mais... saviez-vous que...

Le Plat Pays est une chanson de Jacques Brel sortie en 1962. 
Elle a été inspirée par le poème du Suisse Jean Villard (dit Gilles), qui décrit dans La Venoge le parcours d'une rivière, la Venoge, à travers le canton de Vaud, en Suisse.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. pascal 29/12/2015

Comme toujours c si beau . le bateau "Lamme Goedzak " me fait penser au dessin animé " tom sawyer" sur le fleuve du Mississippi. super . merci .

2. Broeders Christiane 13/07/2015

Magnifique comme toujours... Bravo Nicole....
J'ai fait la même excursion l'année dernière... et suis montée en haut du clocher..... et ensuite dans le moulin.....

3. clione 07/07/2012

voici la réponse à ta question : tout simplement des dammois ou dammoise
http://www.habitants.be/habitants_damme_8340.html

merci pour tes commentaires sur le Routard

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site