Un château-fort du Moyen-Âge, situé en plein centre de Gand.

Les fouilles archéologiques ont montré la présence de 3 châteaux forts en bois. Le premier château de pierre fut érigé par Philippe d'Alsace, comte de Flandre entre 1157 et 1191 qui avait pris part à une des croisades. Les plans du château résultent de ceux qu'il avait pu observer sur la route vers la terre sainte.

GAND

située en Région flamande, au confluent de la Lys et de l'Escaut, est le chef-lieu de la province de Flandre-Orientale. C'est la 2ième commune la plus peuplée de Belgique, après Anvers.

Ville natale de Charles Quint.

Entouré par les bras de la Lys, il servit d'abord de résidence aux comtes flamands avant de devenir une prison au XIVème siècle. 

Ensuite, il fut transformé en filature de coton au XVIIIème siècle, puis restauré au XXème siècle afin d'être visité.

Son architecture rappelle les châteaux des Croisés en Syrie avec ses tours et ses murs de pierre épais tout en rondeur.

Un tunnel fortifié permet d'accèder à la cour où se trouvent la résidence des Comtes, un donjon qui offre une vue panoramique de la ville, des écuries et une crypte. A l'intérieur du premier bâtiment, on peut admirer une galerie romane, des cheminées monumentales dans les différentes salles.

Aujourd’hui, le château abrite une collection splendide d’armes, d’instruments de torture et d’autres objets de la cour de justice.

La guillotine fut utilisée pour la dernière fois en Belgique en 1918.


Pour tout savoir sur l'histoire de ce château

Vidéo trouvée sur Youtube

 Un site avec des photos et des informations sur les différentes parties du château

On y apprendra à quoi servait les instruments de tortures exposés dans le musée


Un film a été tourné au sein de ce château

LE LION DES FLANDRES en 1985

Le Lion des Flandres (en néerlandais : De Leeuw van Vlaenderen) est un roman historique paru en 1838 de l'écrivain belge d'expression néerlandaise Hendrik Conscience (1812-1883).

Il retrace la bataille des Éperons d'or (ou bataille de Courtrai).
Ce roman présente de nombreuses similitudes avec Ivanhoé de Walter Scott, notamment la manière de dépeindre les groupes sociaux, ou l'absence de vrai héros agissant seul : c'est une équipe ou un groupe qui gagne avec deux ou trois meneurs.
L'intérêt de ce livre est de montrer que la Flandre était la Venise du Nord, ce qui a attiré la convoitise de Philippe le Bel.

Ce roman a été adapté à l'écran par le réalisateur HUGO CLAUS en 1985


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. pascal 29/12/2015

Ce château est très beau , je pensais qu'il n'y avait plus de guillotine lol dire que cité ,monsieur guillotin , dans le spectacle nocturne l'été au château de coupiac . je saurai de quoi je parle lol . merci

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site