L'abbaye des Dunes (ou abbaye Notre-Dame des Dunes) était située à Coxyde, près de Furnes, en Belgique, en Flandre-Occidentale, depuis son origine, en 1107, comme ermitage bénédictin établi au milieu des dunes.

L'abbaye eut un grand prestige au 13e siècle, mais des crises financières, des inondations, les guerres, le relâchement de la discipline et la diminution des vocations provoquèrent le déclin du monastère.

La communauté s'est réduite et n'a pu empêcher l’envahissement progressif des bâtiments par le sable. De longs siècles durant la silhouette de l'Abbaye des Dunes a dominé le paysage, jusqu'à ce que l'usure du temps prit le dessus.

En 1949, les vestiges de l'abbaye de Coxyde ont été exhumés, et l'ancien domaine abbatial forme aujourd'hui un musée en plein air réunissant les ruines recouvrées. 

Des bases de piliers, ont été retrouvés.

Le cellier.

Le réfectoire des convers : endroit au rez-de-chaussée où les frères convers prenaient leurs repas et délibéraient de leurs affaires.

Ils n'avaient pas le droit de prendre leurs repas avec les moines.

1. Nef de l'église abbatiale - 2. le cloître - 3. champ funéraire

Le cloître.

Le puits au centre du cloître.

La laverie près du puits.

Le quartier de l'Abbé : au début l'Abbé demeurait auprès de ses moines. Pour que la défense des affaires séculières ne trouble pas la vie spirituelle de l'abbaye, il déménagea dans ses quartiers.

Un peu d'histoire...

Fondée en 1107 par les Bénédictins, l'abbaye devint cistercienne en 1138. Au 12e siècle, l'édifice est élevée au rang d'abbaye, s'adjoint une chapelle et des bâtiments plus solides, puis est affiliée à l’ordre de Cîteaux.

Sous la conduite de l'abbé Élias van Koksijde, elle connaît son apogée et devient l'une des principales abbayes d'Europe occidentale. Les calvinistes la détruisirent en 1566.

L'abbaye est supprimée en 1796 par l’autorité révolutionnaire française, ses biens confisqués, et les moines furent expulsés. 

Les vestiges laissent apparaître les lignes majestueuses de l'abbatiale.

Une brasserie ouverte uniquement en Juillet et Août.

Zone récréative. Les moines pratiquaient toutes sortes de jeux. En été, durant la récréation de midi, les moines pouvaient discuter, se balader, aller pêcher ou chercher des herbes.Toute autre détente était défendue. Néanmoins, les moines jouaient aux dés et aux cartes en cachette. Très vite la pelote, le jeu de quilles, le jeu de boules et le jeu de dames furent admis comme loisirs inoffensifs.

Suite du reportage : le musée contemporain de l'abbaye

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Elodie 12/06/2019

J'adore les ruines d'abbayes. Il y règne toujours une atmosphere calme et reposante.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×