Domaine des 3 Fontaines

Trois Fontaines est l'un des plus anciens hameaux de Vilvorde le long du canal de Willebroeck.

Le Domaine des Trois Fontaines est un ancien domaine de château, ayant une superficie d'environ cinquante hectares. Le tout est traversé par le viaduc de Vilvorde, construit en 1976. C'est probablement l'un des plus anciens parcs paysagers de Belgique. 

Le domaine est caractérisé par une grande différence de relief. 

Durant l'Expo 58, une partie du terrain servait de camping pour héberger les nombreux touristes.

C'est aujourd'hui un parc de loisirs ouvert au public depuis 2003.

Photos prises en avril 2021

Il doit son nom à une fontaine aménagée après la construction du canal Bruxelles-Rupelmonde en 1561 pour fournir de l'eau potable aux bateliers à proximité d'une écluse. 
Cette fontaine comprenait un bassin alimenté par des sources et quatre jets d'eau. Depuis le canal, les bateliers ne pouvaient apercevoir que trois jets, d'où le nom de Trois Fontaines.

Commençons la visite par le Jardin Français devant l'orangerie.

Les dépendances du château.

Divers propriétaires occupèrent le château jusqu'à son acquisition dans la seconde moitié du XIXe siècle par le baron Alfred Orban (1857-1922), avocat et homme politique belge.
Celui-ci agrandit le domaine et lui donna son aspect actuel : plusieurs bâtiments sont construits (orangerie, écuries, ferme, pavillon de chasse) et l'aménagement néoclassique du jardin à la française entre l'orangerie et le château date de cette époque. Il a été détruit par un bombardement en 1944.

Allégorie de la Garonne.

Aux quatre coins du jardin français, des statues d'après Versailles provenant des "Fonderies d'art du Val d'Osne" ont miraculeusement survécu (même si quelques dégradations sont actuellement visibles)

ainsi que de nombreux vases en fonte (probablement aussi en provenance du Val d'Osne.

Nymphe et enfant à la conque.

Nymphe et enfant au trident.

Mais le jardin actuel n'est qu'un pâle reflet de la splendeur statuaire qu'il avait du temps d'Alfred Orban comme en témoignent les cartes postales anciennes.

L'orangerie du château a été transformée en brasserie.

Une ouette du Nil s'est posée sur la tête de la statue.

Dirigeons nous maintenant vers un étang en contrebas.

On peut y accéder par cette passerelle.

Vue sur l'étang depuis la passerelle.

Dans le sous-bois des arums sauvages.

Bloegrotten - une fausse grotte qui permet de passer au-dessus de l'eau. Cela sert aussi de pont pour le niveau supérieur.

Vers la sortie de la grotte.

Juste à côté du Jardin Français deux chevaux dans un enclos.


Ici se termine la première partie du reportage. Une seconde visite de ma part sera nécessaire pour vous faire découvrir d'autres lieux comme le Jardin Japonais...

 

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Divin Cheefer
    • 1. Divin Cheefer Le 02/05/2021
    Très beau parc, merci pour cette découverte
  • Christiane Broeders
    • 2. Christiane Broeders Le 02/05/2021
    Merci Nicole.... magnifique.... et cela donne envie d'y aller.... Bravo

Ajouter un commentaire