Photos prises en Avril 2018

Situé entre la chaussée de Vleurgat et les rues des Mélèzes et Hector-Denis dans la commune d'Ixelles, le parc Tenbosch constitue un véritable joyau vert.

Il fait partie de la Vallée du Maelbeek dont on a pu découvrir d'autres parcs à Woluwé et Auderghem. (Parc Ten Reuken - Parc de la Héronnière )

Petit havre de paix dans Bruxelles, les lieux sont beaux, propres et bien agrémentés.

Ses deux hectares entourés d'une grille en fer forgé renferment une importante biodiversité.

Un magnifique magnolia en fleurs.

D'abord propriété de la famille Semet-Solvay le terrain était en partie vendu à l'ambassade de l'Inde, le parc Tenbosch a été racheté en 1981 par la Région bruxelloise.

Le parc Tenbosch est l’œuvre d’un passionné. Le dendrologue (botaniste spécialiste des arbres) Jean-Louis Semet est à l’origine de la création du parc Tenbosch. Il le transforma en jardin botanique et en arboretum.

C’est d’ailleurs le plus riche arboretum d’espèces rares en Région bruxelloise. Plus de 70 arbres sont repris dans la liste des arbres remarquables de la Région, dont quelques spécimens uniques en Belgique.

Tous ces arbres attirent de nombreux oiseaux. Parmi eux, la mésange charbonnière et la mésange bleue, le pigeon ramier, la pie, le rouge-gorge, le merle noir, l’accenteur mouchet, la corneille noire, le pinson des arbres ou la tourterelle turque. Parfois un écureuil roux, un héron, un loir, une perruche veuve naine ou un lapin pointent le bout leur nez.

Tout au long des sentiers, on découvre des massifs de camélias, d'azalées japonais,hamamélis, hortensias...

Les clôtures autour des plantations ou du terrain de sport, sont des mesures de protection pas toujours très esthétiques, mais inévitables vu le taux de fréquentation du parc.

Le plan d'eau n'est plus accessible car des riverains venaient y déposer des tortues d'eau. Les iris vont bientôt fleurir.

Près de la pièce d’eau située à proximité des aires de jeu, se dresse la « Femme debout », une sculpture en bronze d’Hélène Delvaux (1985).

La maison des gardiens.

On peut y lire une citation latine au-dessus de la porte.

Traduite littéralement, cela signifie : "Ce coin de terre me sourit plus que tous les autres".

Elément important du maillage vert bruxellois, c’est aussi un parc de quartier, une aire de repos et de rencontre, un espace de jeu et, pour de nombreux oiseaux de ville, un refuge.

Entrelacs d’espaces tantôt confinés, tantôt plus aérés sertis dans un écrin de verdure de très grand intérêt.

Un autre petit plan d'eau.

 

 

Commentaires (2)

1. clione (site web) 15/04/2018

Comme quoi on ne connaît vraiment pas notre ville :-) contente que mes reportages te plaisent autant :-)

2. freyer marylou 15/04/2018

Chapeau pour tes photos et reportages. Au sujet du parc Tenbosch figures toi que j'ai travaillé des années rue Tenbosch et j'ignorais qu'il y avait un parc dans les environs.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×