Les métiers des villageois

Le bourrelier vend ou répare des harnachements d'animaux de trait et divers articles de cuir (sacs, courroies).

Le cordonnier

Le médecin

Le vendeur de mercerie 

La récolte du blé et du foin

Le cultivateur

Le remouleur consiste à aiguiser les lames d'instruments tranchants

Le rabassier ou ramasseur de truffes (il en tient une dans la main droite)

Le potier

Le facteur papotant avec le menuisier

Le tonnelier est un artisan qui confectionne des tonneaux (fûts en bois). Tout le savoir-faire du tonnelier est réuni dans cet objet pratique et nécessaire. Son coup de main et son coup d'œil feront la bonne barrique qui permettra le vieillissement du vin, de la bière ou de l'alcool.

L'apiculteur élève et de soigne les abeilles en vue d'obtenir de leur travail dirigé le miel, la cire et les autres produits du rucher.


Les santons de Provence sont de petites figurines en argile, très colorées, représentant, dans la crèche de Noël, la scène de la nativité (l’enfant Jésus, la Vierge Marie et saint Joseph, avec l’âne et le bœuf censés réchauffer l’enfant avec leur souffle), les Rois Mages et les bergers, ainsi que toute une série de petits personnages, figurant les habitants d’un village provençal et leurs métiers traditionnels. Tout ce petit monde, chacun muni de son présent pour l’enfant Jésus, fait route à travers un paysage comportant traditionnellement une colline, une rivière avec un pont, et des oliviers (généralement représentés par du thym fleuri), vers l’étable, surmontée de son étoile.

Après la révolution Française, les églises furent fermées et la messe de minuit interdite. Il n'y avait donc plus aucune représentation de la nativité pendant la période de Noël. Pour pallier à cela, les croyants commencèrent à représenter le nativité dans leur foyer, le plus souvent en mie de pain et à l'abri des regards, car cela était proscrit.

Ce n'est que début 1800 que les crèches réapparurent dans les églises. A cette époque, un Marseillais, nommé Louis Lagnel, eut l'idée de modeler les personnages de la nativité dans de l'argile, et de créer des moules pour reproduire ses modèles en série. Il représenta également les gens qui vivaient autour de lui, le boulanger, le rémouleur... Le premier santon et la crèche Provençale étaient nés, et les Provençaux contribuèrent pour beaucoup à son expansion à travers la France.

En provençal santoun (santon) veut dire “petit saint”. 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site