La vallée de la Pède ou plus simplement la Pède, est une partie du Pajottenland sur le Westrand (périphérie ouest de Bruxelles) surplombant le quartier rural de Neerpede à l’extrême ouest d’Anderlecht, et les villages de Sint-Anna-Pede et Sint-Gertrudis-Pede, des entités de la commune de Dilbeek.

C’est une zone naturelle et campagnarde très souvent méconnue des bruxellois.

Le parc de la Pède est un site naturel protégé. Il tient son nom du ruisseau qui le traverse : la Pède (à Anderlecht) ou Neerpedebeek (à Dilbeek)


Le parc de la Pède fait partie d’un projet urbanistique de la vallée de Neerpede lancé au début des années 1960 qui prévoyait la construction de grandes tours de logement, des parcs-jardins dégagés aux pieds de celles-ci et le développement d’un vaste centre récréatif et sportif.

Le projet a été réalisé conjointement à la construction du ring de Bruxelles et de l’hôpital Erasme. 

Il est au centre d’un ensemble de parcs : le parc de la Neerpede, le parc des Etangs et le parc Vivès.

Le second étang est traversé de part en part par un petit chenal en béton qui canalise le Neerpedebeek et lui évite ainsi d'être pollué par les eaux de l'étang.

Il s'agit en fait toujours du même cours d'eau qui change de nom suivant le hameau qu'il traverse.

L'étang principal de ce parc recueille les eaux du Neerpedebeek et sert de bassin d'orage au périphérique.

Un ruisseau fait le tour du bassin pour recueillir les ruisselements des différentes sources de la région.


La préservation des éléments naturels devinrent une priorité: roselière, prairies de fauche et vallons humides constituent le refuge pour de nombreuses espèces végétales et animales propres à ce milieu.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×