Le marais de Ganshoren situé non loin du Bois Régional du Poelbosch, est un espace semi-naturel constitué bien entendu de marais avec des roselières, mais aussi de prairies humides, d'un ruisseau alimenté par quelques sources, le tout encadré par des vergers et des bois.

Poste d'observation vers les marais de Jette. Vu le vandalisme, la grille reste fermée maintenant.

Son paysage continue, au fil des saisons, d'inspirer les artistes qui viennent y peindre ou dessiner, à l'abri du bruit et de la pollution.

Alternant prairie humide et bosquet, le site est un des derniers vestiges des zones humides de la vallée du Molenbeek. 

Affluent de la Senne, le Molenbeek prend sa source à Dilbeek pour traverser ensuite la Région bruxelloise.

Se promener le long des sentiers qui traversent le marais permet d’apprécier le contraste saisissant entre la ville toute proche, que l’on devine, que l’on entend au loin, que l’on perçoit par les grands immeubles à appartements qui se détachent dans le ciel et un paysage très campagnard.

Au cœur du Poelbosch et à proximité de l'hôpital U.Z. de Jette, se trouve la Ferme des Enfants, ancien site rural converti en ferme didactique où parents et enfants peuvent venir découvrir (ou redécouvrir) les méthodes de la vie d'antan telles que l'exploitation du bétail, des ruches, ou encore la fabrication du pain traditionnel cuit sur la pierre.

Le Jardin des Abeilles : les apiculteurs en herbe, après avoir suivi une formation de deux ans reconnue par la Cocof, peuvent y parfaire leur maîtrise dans le suivi des colonies, l’art d’entretenir des ruches.

Comportant une grande variété de biotopes, il attire plus de 80 espèces d'oiseaux qui font partie des éléments les plus visibles de la faune.

Lapins, musaraignes, campagnols, mulots, putois font partie des mammifères que l'on retrouve sur le site dont la nature attire évidemment les amphibiens comme la grenouille rousse ou le crapaud commun, mais aussi plusieurs variétés de tritons.

Un syrphe : mouche butineuse que l'on confond souvent avec une guêpe et qui a la particularité de voler sur place.

Cette zone classée depuis 1995 pour sa valeur scientifique, esthétique et historique est un bijou pour les promeneurs et les amateurs de faune et de flore.


Un reportage très court de la télévison régionale Télé-Bruxelles datant de 2012  

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. gatto pascal 07/08/2014

comme dab formidable , la foret en ville c inimaginable lol j'aime beaucoup , sur tout la photo ou on peut voir les tours merci nicole pour se beau partage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×