Dirigeons-nous maintenant de l'autre côté pour y voir l'expo sur PEYO

Peyo, créateur des "Schtroumpfs", de "Johan et Pirlouit", de "Benoît Brisefer", est l'un des plus grands noms de la bande dessinée belge. Ses personnages ont connu un succès planétaire et aujourd'hui encore, la lisibilité de ses planches et son talent de conteur forcent l'admiration.

Johan, l'intrépide écuyer, et son compagnon d'aventures, le nain Pirlouit (et sa fidèle Biquette), vivent dans un Moyen Âge de fantaisie, où ils font partie de la cour du roi.

Johan, d'abord page puis jeune chevalier, habite le palais d'un roi débonnaire et bon vivant dans un Moyen Age de fantaisie. Luttant contre les seigneurs félons et les envahisseurs vikings, il vit des aventures pleines d'humour et d'action en compagnie de Pirlouit, un petit bonhomme facétieux et gourmand monté sur une chèvre aussi irascible que son maitre.

Dans le no 1047 du 8 mai 1957, commence dans le journal Spirou la publication de l'histoire La Flûte à six trous. Peyo ne le sait pas encore, mais ce récit va changer sa vie et paradoxalement signer le début de la fin de Johan et Pirlouit. L'histoire commence pourtant classiquement : Pirlouit trouve une flûte tombée de la charrette d'un marchand, et celle-ci va se révéler être enchantée. D'abord, il s'agit de la première histoire de Peyo en soixante planches : il a eu l'accord de son éditeur pour sortir du standard traditionnel de pagination de quarante-quatre planches. Ensuite, à la planche trente-sept, publiée dans le no 1071 du 23 octobre 1958, des petits lutins bleus font leur apparition, après plusieurs semaines d'attente pour le lecteur, puisque depuis la planche dix-huit les lutins sont entrés en scène, sans pour autant être montrés. Les Schtroumpfs ont surgi de l'imagination de Peyo lorsqu'il a fallu trouver qui a fabriqué cette flûte magique ; au lieu d'une sorcière, il invente des petits êtres. 

Origine du mot Schtroumpf ? 

Pour le nom, il se souvient d'une soirée l'été précédent durant laquelle, au cours d'un dîner avec le couple Franquin, il avait demandé la salière avec le mot « Schtroumpfs », ce à quoi André Franquin a répondu « Tiens, voilà ton schtroumpf ! » et la soirée avait continué en langage Schtroumpf. Pour la couleur bleue des lutins, c'est sa femme Nine qui est aussi sa coloriste qui la trouve par élimination puisque le vert se serait noyé dans le décor, que le rouge aurait été trop voyant, et que le rose aurait été trop humain.

Poussy

La série met en scène le chat malicieux Poussy dans son quotidien, dans des gags d'une demi-planche la plupart sans paroles, est apparu d'abord dans le quotidien bruxellois "Le Soir" à partir de 1949. Il paraît dans Spirou à partir de 1965, puis dans Bonnes soirées. Il s'agit de la deuxième bande dessinée du jeune Peyo après Johan, créée trois ans auparavant.

Le personnage principal de la série est un petit chat noir et blanc, Poussy. Il ne parle pas et vaque à ses occupations de chat comme manger ou chasser les souris. Le propriétaire de Poussy est un petit garçon blond dont on ne connaît pas le nom. Une souris habite la même maison que Poussy, qui tente de la capturer.

Benoît Brisefer

 

La série raconte les aventures d'un petit garçon, qui à première vue ressemble à tous les écoliers de son âge. Nommé Benoît Brisefer, il possède une force surhumaine qu'il perd chaque fois qu'il est enrhumé. Malgré sa politesse et sa serviabilité, rares sont les adultes qui connaissent son secret, y compris son ami, le chauffeur de taxi Jules Dussiflard. Ensemble, ils vont déjouer les plans de bandits et filous en tout genre.

 

 

 


Dernière partie de la visite : l'expo temporaire de Thorgal

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. pascal 27/12/2015

merci pour cette découverte, car je ne savais pas que les SCHTROUMPFS avaient autant d'années.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site