Béguinage Sainte-Elisabeth à Courtrai 

L’un des mieux préservés de Flandre- Occidentale, le béguinage de Courtrai a été fondé en 1238 par la comtesse de Flandre, Jeanne de Constantinople.

A l’époque, il était entouré d'un château, de remparts et du cimetière de l'église Saint-Martin.

Portail d’entrée baroque de 1682.

La maison de la Grande-Dame, datant de 1649. La maison est actuellement un musée dans lequel est présentée la vie des béguines.

Les 41 maisonnettes actuelles, toutes blanchies à la chaux, datent du XVIIe siècle.

Le béguinage possède la particularité d’avoir été construit tout près du centre de la ville.

C'est un béguinage très attachant avec ses ruelles pavées.

Le béguinage est bien conservé et comprend : deux cours triangulaires (celle du nord, herbue, résulte de l’expansion du XVIIe), bordées de maisonnettes, pour la plupart du XVIIe, presque toutes chaulées et précédées d’un jardinet muré.

Les cours se prolongent de deux petites impasses.

Il fait partie du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Gérard Renée, auteur de la sculpture en bronze grandeur nature de la dernière béguine,

Marcella Pattyn, au Béguinage de Courtrai (2001).


Se promener dans ces rues étroites, avec leurs maisons blanchies à la chaux, donne l'impression de vivre hors du temps, du nôtre du moins. 

Et puis, il y a ce silence ! 

 

Poursuivons notre visite en allant découvrir le béguinage de Lierre

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Brigitte Vanderhaegen-Limage 26/04/2014

superbes photos ,je ne connaissais pas celui là,il a l'air magnifiquement conservé

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site