Le béguinage de Diest

a été fondé en 1253 par Arnold IV, Seigneur de Diest.

Il est l’un des 13 béguinages flamands inscrits sur la liste du patrimoine mondial.

Ce béguinage caractéristique au cœur d’une ville possède l’un des plus beaux portails baroques de l’époque de Rubens datant de 1671.

Vous plongerez ici dans l’atmosphère de sérénité, d’harmonie et d’isolement de la vie des béguines au Moyen-Âge.

À la fin du XVIIe, le béguinage comptait une centaine de maisons et quelque 400 béguines.

La plupart des maisons datent des XVIIe et XVIIIe siècles.

L’église Sainte-Catherine est l’une des églises de béguinage caractéristiques des XIIIe et XIVe siècles.

Ensemble de maisonnettes souvent datées par des ancres et des inscriptions, le tout formant un ensemble magnifiquement conservé, même si le grès des petites habitations sagement alignées le long de ruelles pavées présente parfois quelques signes de faiblesse.

Différents modèles de fontaines      

Les statues placées au-dessus de chaque porte des maisons riches servaient d'enseigne pour les serviteurs illetrés.

L'ancienne infirmerie de l'Apostelenconvent abrite un centre culturel.

Quelques artistes se sont intallés et exposent leurs œuvres. 

La prochaine découverte sera le béguinage d'Audenarde

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Brigitte Vanderhaegen-Limage 27/04/2014

Splendide et surtout bien mis en valeur,les fleurs donnent un peu de chaleur à des lieux un peu austères, très belle entrée....

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site