Le Landeron

Bourg fortifié construit entre 1325 et 1344 par Rodolphe IV de Neuchâtel; de forme allongée, il comporte une rue centrale bordée de maisons à l’est et à l’ouest et fermée d'une porte à chaque extrémité.

La ville du Landeron tire son nom du pré que le comte de Neuchâtel acquit en 1325 de l'abbaye de Saint-Jean pour y construire une place forte.

Passé les portes du bourg, on découvre la longue place, allée plantée de tilleuls avec, à chaque bout, une fontaine typique du XVIe siècle surmontée d'une statue: la fontaine du Vaillant au nord et celle de St-Maurice au sud.

Tour-Porte de l'Horloge.
La tour-porte a été rebâtie dès 1631, afin de faciliter le trafic. Le passage a été agrandi en 1938 et 1940. La façade nord a conservé trois meurtrières et deux cannonières. Le fossé qui entourait la ville était franchi devant la tour par un pont partiellement en bois.

Portette - L'entrée sud de la ville, datée de 1596, est surmontée d'une bretèche à mâchicoulis et percé d'une meurtrière en forme de trou de serrure. 

La grosse maison accolée à la porte était l'Hospice des Capucins. On voit très bien à la gauche de la porte d'entrée la plaque avec le nom.

L'allée de tilleuls, qui va d'une fontaine à l'autre, fut établie sous le règne du maréchal Berthier. La place centrale de la ville était à l'origine occupée par les dégagements des maisons, et partiellement au moins par des fumiers. En I806, à la demande du représentant du prince Alexandre Berthier, on planta une double allée de tilleuls entre les deux fontaines en son honneur.

Aujourd'hui, les terrasses de deux restaurants invitent les visiteurs à se détendre et à admirer cette enceinte de belles demeures datant du 16e au 17e siècle. 

L'Hôtel de Ville et la chapelle des Dix-Mille-Martyrs occupent le même bâtiment datant de 1450. La façade, du 16e s., est percée de deux portes, dont l'une, ornée de l’inscription Domus Domini, mène à la chapelle du 15e s. L’autre porte donne accès à l’Hôtel de Ville qui occupe les deux étages de l’édifice. L'Hôtel de Ville abrite le Musée. 

Devant l'hôtel de ville, la fontaine Saint-Maurice patron du Landeron (1574)

La fontaine du Vaillant au nord devant la Tour-Porte.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !