La Chaux-de-Fonds

Une ville suisse du canton de Neuchâtel, située à environ 70 km au nord-ouest de Berne dans le massif du Jura, à 10 km de la frontière avec la France.

La commune a été fondée en 1656 et doit son essor et sa renommée à l'horlogerie et à la microtechnique.

Entièrement détruite par un incendie en 1794, la ville a été reconstruite selon un plan en damier qui est aujourd'hui encore une originalité au sein des villes suisses.

À la fin du 18e siècle, La Chaux-de-Fonds s’affiche surtout comme lieu de fabrication des pendules; vers 1750, on recense 68 penduliers, 8 ébénistes et 4 fondeurs de bronze. Dès le 19e siècle, c'est toutefois la montre qui fera véritablement la fortune des Montagnes neuchâteloises.

En prenant de la hauteur sur la Tour Espacité (1994), on aperçoit cet urbanisme en damier vraiment unique.

La tour Espacité offre une vue à presque 360° sur la vieille ville de la Chaux-de-Fonds. Avec ses 14 étages, elle domine de ses 60 mètres la place "Le Corbusier".

Vue sur la Fontaine monumentale (1888) qui commémore l'arrivée en 1887 de l'eau potable captée sur la rive gauche de l'Areuse à l'usine des Moyats en amont de Champ-du-Moulin.

La fontaine sur la Place du Marché.

Depuis plus de 100 ans, un zoo existe dans le Bois du Petit-Château, la forêt urbaine de la Chaux-de-Fonds. Dans ce zoo, on retrouve presque tous les grands mammifères et oiseaux qui vivent ou ont vécu dans les montagnes du Jura.

En déambulant à l'ombre des arbres sur les sentiers du parc, votre chemin croisera celui des cerfs, des bouquetins, des sangliers et autres mouflons.

Les animaux plus petits n'ont pas été oubliés: il est possible de surprendre des renards, des tortues, des loutres et des ratons laveurs...

Le Vivarium recèle également d'autres surprises, plus petites et plus originales mais tout autant spectaculaires.

Dans un cadre composé de terrariums reconstituant les espaces naturels des espèces, on trouve des serpents, des tortues, des lézards - dont l'héloderme perlé, l'un des seuls venimeux au monde - et des poissons.

Envie de vous faire peur? Allez discrètement observer les mygales, boa, vipères et autres cobras, sensations garanties...

Un décor zen du Vivarium.

C'est également une station de soins où les visiteurs sont invités à ramener les animaux blessés. 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×