Créer un site internet

Archipel des Eaux Mêlées

Photos prises en septembre 2021

Ce jardin urbain paysager au nom poétique est situé près de la Maison du tourisme de Duclair, dans les Boucles de la Seine.

Il se compose de petits sentiers de promenade et de bassins aquatiques.

Installé sur une ancienne friche industrielle, c’est un jardin où se mêlent les eaux de pluie et celles de l’Austreberthe.

Sa vocation est de servir de réceptacle aux crues de la vallée de l’Austreberthe, et éventuellement aux inondations. C’est un lieu idéal pour prendre un grand bol d’oxygène…

Les promeneurs trouveront au cours de leur balade dans l’Archipel des Eaux Mêlées, toutes sortes d’essences de qualité telles que le «Bouleau noir des marais», la «Reinette de Jumièges», le «Frêne pleureur doré», la «Rhubarbe géante», «l’Érable crevette » ou encore le «Noisetier doré». Il est en quelque sorte un «musée à arbres».

Ce parc est constitué de plusieurs îlots qui met en scène différents lieux, différents moments importants de la ville.

L’AUSTREBERTHE ET LE MOULIN DES BOUILLONS.

C'est une rivière de Seine-Maritime, longue de 17,9 kilomètres, et un affluent direct de la Seine.

Un petit bâtiment en briques se situe à l’emplacement d’un moulin : le moulin des Bouillons. Il date de 1793 et possédait deux roues. Une turbine hydroélectrique de 75 Cv y fut installée en 1911. Ainsi, il pouvait fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement de la clouterie. c'est l'unique vestige de l'usine.

L’Austreberthe finit sa course dans la Seine, en étant sur le pont, vous pouvez très nettement voir et entendre la rivière se déverser dans la Seine.

L’ÎLE DES CLOUS.

L’îlot est très important dans ce parc puisqu’il symbolise l’usine Mustad. Cette clouterie fut installée par une famille norvégienne à la fin du 19ème siècle. D’énormes clous (environ 1m de long) ont été fixés au sol et sont très représentatifs de l’usine.

Photo de l'usine en 1950 (Copyright Mme Crevel)

C'est en 1891 que Clarin Mustad, un industriel norvégien, installe son usine de clous à ferrer les chevaux en France, afin d'éviter les taxes douanières. Simplanter à Duclair est l'idéal : la commune est située en bord de Seine et est reliée par une ligne de chemin de fer au réseau national.
Mustad bénéficie aussi de l'énergie de l'Austreberthe pour actionner sa turbine.
Au sein de l'usine, la technique de fabrication des clous est gardée top-secret. Seuls quelques-uns de ses 200 employés ont accès à l'atelier de forgeage.
A la fin des années 1960, la demande des clous à ferrer diminue drastiquement à cause de la disparition progressive du cheval dans les activités agricoles et de transport. Mustad ferme définitivement ses portes en 1987.

Photo de l'usine avant sa destruction.

L'ÎLE AUX FRUITS.

Sur l’île aux fruits des pommes en métal sont fixées au sol, elles symbolisent la célèbre « Route des Fruits », Duclair en étant la première étape.
 

 

L'ÎLE AUX OISEAUX.

LES CANARDS.

Des sculptures représentent les célèbres canards de Duclair. Ils sont réputés car très spéciaux : en effet, ils sont le fruit d’un croisement entre les canes de basse-cour et les colverts sauvages.
Dans l’aménagement, on les retrouve sous la forme de sculptures en fonte d’acier rouillé prenant différentes positions et attitudes. Ces sculptures ont été conçues et réalisées par Bruno Saas Sculpteur.

La recette du canard à la Denise : on attribue cette invention à Henri Denise, propriétaire et chef de l’Hôtel de la Poste, à Duclair. Les canards issus de cette union si particulière étaient particulièrement nombreux à Duclair ! C’est vers 1880 que l’aubergiste créa cette recette, adaptée aux canards étouffés et non saignés.

On nomma d’abord cette recette « caneton à la Denise », « caneton de Duclair » ou « caneton à la Duclair ».

Le Père Denise refusait alors de l’appeler « canard au sang », qui risquait de repousser certains touristes !

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Divin Cheefer
    • 1. Divin Cheefer Le 16/09/2021
    Merci, ça à l'air d'être un petit havre de paix, dommage que ce soit si loin
    Par contre pour le canard, je ne dirais pas non ;)

Ajouter un commentaire