Le Moulin de Vernon défie la Seine...

Le Vieux Moulin est un ancien moulin à eau datant du XVIe siècle, devenu emblématique de la ville de Vernon dans l'Eure, en bordure de la rive droite de la Seine.

Dès le Moyen Age, cinq moulins au fil de l'eau se sont installés sur le pont pour moudre le blé récolté sur le plateau du Vexin.
De ces installations, il ne reste qu'un seul moulin, datant du 16ème siècle, pittoresquement installé au milieu du bras du fleuve.
Il s'agissait de moulins dits à roue pendante, c.à.d. qu'on pouvait élever ou abaisser la roue selon le niveau de la Seine.

Le Vieux-Moulin, se dresse toujours fièrement sur les piles de l’ancien pont de la ville qui traversait la Seine.

Situé non loin du château des Tourelles, ce monument est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel (IGPN), le site (île, piles et moulin) étant protégé dès 1943.

Vue de l'arrière de la maison et on voit également le Pont Clémenceau qui enjambe la Seine.

Du pont médiéval qui fut construit au 12e siècle, il ne demeure aujourd’hui que les piles. Tout comme lui, le Vieux-Moulin a subi d’importants dégâts lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1947, suite au décès du propriétaire, la ville décida de le rénover. Au fil du temps, il devint le symbole de Vernon.

Aujourd'hui, il s'agit d'une des rares bâtisses sur un pont en France.

Une flamme philatélique en a été éditée en 1997.

Le site a notamment servi de décor au peintre Claude Monet (toile de 1883).

Et si vous visitez le New Orleans Museum of Art, en Louisiane, allez admirer ce tableau de Claude Monet appelé "Maisons sur le Vieux Pont à Vernon".

 

 

 

Un des lieux de tournage d'un film de 1962,

Les Mystères de Paris , avec Jean Marais.

 

 

 

 


Le Château des Tourelles.

L'histoire de ce lieu commence en 1196, quand Philippe Auguste, en lutte contre le roi d'Angleterre, Richard Cœur de Lion, pour lui reprendre la Normandie s'empare de Vernon, et fait de cette ville une base militaire. Le château est formé d'un donjon carré entouré de quatre tourelles à ses angles. L'ensemble atteint une vingtaine de mètres de haut.

Il n'est pas accessible au public.

 

Le château des Tourelles servit de cadre au tournage du film "Les Grandes Vacances" avec Louis de Funès.

 

 

 

Sous la révolution française, ce château servira de minoterie industrielle : l'entreprise Planter. Jean-Michel Planter y fit effectuer de grands travaux pour adapter le bâtiment à son usage.

Quand on parle de meunier, on a souvent en tête l’image d’un petit artisan qui exploite un unique moulin avec un ou deux compagnons. Telle n’est pas l’image qu’on doit avoir en parlant de Planter. C’était un gros industriel, le plus gros négociant en farine de France,  qui possédait la plus grande entreprise de meunerie de France et peut-être même d’Europe. En plus de ravitailler Paris et d’exporter en Espagne  où  il avait deux commerciaux - l’un à Madrid, l’autre à Séville,  il avait obtenu plusieurs gros marchés publics  dont il était l’unique attributaire : il était fournisseur exclusif de la marine française. (De passage à Vernon en 1785, le négociateur américain Benjamin Franklin note  qu’on y trouve « un grand établissement de minoterie où la Marine française trouve des approvisionnements.») Plus encore, il avait l'exclusivité de la fourniture de farine à l’ensemble des colonies françaises d’Amérique, en particulier celle de Saint Domingue, qui, à elle seule, absorbait 50% du commerce extérieur de la France. Bien entendu Planter possédait des moulins et des installations ailleurs dans le Bassin Parisien, mais c’est ici qu’était installé le siège de l’entreprise. Le logement  créé dans les Tourelles était celui  que Planter, qui résidait à Versailles,  occupait lorsqu’il venait à Vernon.


People d’Olivier Gerval.

People est un ensemble de 7 figures en métal galvanisé peint d’environ 4 mètres de côté. Ces personnages sont l’oeuvre d’Olivier Gerval, un artiste et créateur de mode aux multiples talents qui a fait un long séjour au Japon.

Ces longues silhouettes bienveillantes se dressent sur le site des Tourelles. Entourée d’arbres et de l’emblème de la ville, le Vieux-Moulin, l’œuvre People se fond dans le paysage. Des personnages sans âge ni genre, apaisants et protecteurs sculptés par Olivier Gerval, en 1996 et dont il a fait don à la Ville en 1998. Ces statues avaient été exposées à Tokyo.


Le Pont Clémenceau.

Vue du Vieux-Moulin et des Tourelles depuis le Pont Clémenceau.

Trafic fluvial en direction du Havre.

 

En route vers un autre moulin "pendant" : le moulin d'Andé

 

 

Commentaires (1)

1. Broeders 13/07/2017

Super.... merci Nicole..... Magnifique comme toujours.... du travail de pro..... Bisous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×