C’est à un voyage atypique que l’artiste normande, Fanny Ferré, a convié le public cet été dans l’enceinte de l’abbaye de Montivilliers.

Les personnages en mouvement de la sculptrice, Fanny Ferré, ont envahi le réfectoire et le cloître de l’abbaye pour l’été.


Si le réfectoire abrite les personnages grandeur nature en argile,

les jardins du cloître accueillent de superbes sculptures en bronze qui se fondent littéralement dans le décor végétal.

Alors que les personnages expriment, dans leur attitude figée, une notion de mouvement perpétuel,

le visiteur, lui, prendra le temps de s’arrêter devant les charrettes où ont pris place humains et animaux.

Il examinera le cochon ou le bouc qui les tirent

et appréciera le vent qui fait flotter les robes et les mèches de cheveux collées au front par l’effort.

L’univers de Fanny Ferré, ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des animaux, souvent en mouvement, parfois arrêtés, comme pour se reposer. « Ce que j’aime, ce sont les humains, à travers la planète, dans la nature, reconnaît l’artiste. Je ne cherche pas à faire des personnages tristes, mais ils sont graves, pas rigolards c’est sûr. »

Poules, cochons, chiens, chevaux…

Le bestiaire de la sculptrice est désarmant de réalisme. « Je les travaille comme les humains, confie Fanny Ferré. Ils sont plein de défauts anatomiques. L’important pour moi, c’est de sentir qu’ils existent. » Le porteur,

le bouc attelé, la fille à la charrette, le pèlerin, la femme au vent, le jeune couple, le portrait de famille… Tous semblent vivants.

Partis pour toujours et sans jamais laisser d'adresse : les êtres qui naissent depuis un quart de siècle sous les doigts de Fanny Ferré ont définitivement adopté la grâce énigmatique des nomades.

Façonnées comme par le vent, leurs silhouettes puissantes mais gracieuses,

nimbées de longues chevelures et de rares oripeaux, n'en finissent pas de prendre le large. Toutes définissent la condition humaine tel un désir inassouvi d'ailleurs, sempiternelllement dynamique. Ils ne fuient pas. Ils cheminent...

Autres personnages...


Dans le cloître...une belle collection d'oeuvres en bronze.


Portrait de l'artiste pour une autre exposition à Chartres.

 

La ferme de Bray

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Elodie 11/10/2017

Très belle collection de sculptures aux poses très humaines.:)

2. Jean Claude Jacques 09/10/2017

ce fut une belle visite ce que j'adore chez l'artiste ce sont les poses naturelles, bravo pour le reportage

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site