Surnommé la « perle du pays de Caux », ce petit village sur la Manche est également une station balnéaire réputée pour sa plage en arc de cercle, la plus longue du département de Seine-Maritime (près de 2 km). 

On retrouve des falaises identiques à celles de la ville d'Étretat (à 40 km environ de Veulettes), encerclant la plage. Mais à la différence d'Étretat, la plage de Veulettes s'insère dans une grande vallée sauvage à l'embouchure de la Durdent.

La digue fait l'objet actuellement de travaux de réhabilitation, incluant des matériaux écologiques (bois), s'inscrivant dans le paysage, offrant ainsi à Veulettes une magnifique promenade, accessible aux personnes handicapées, qui ravira à n'en pas douter les promeneurs.

On peut y acheter chaque jour un grand choix de poisson.

Après la seconde guerre Mondiale, un abbé de la région a fait bâtir ces cabanes en vue d'y loger des familles défavorisées. Maintenant, elles servent de seconde résidence avec une vue imprenable sur la mer. Ce ne sont donc pas de simples cabines de plage.


Intéressons-nous maintenant à l'embouchure de la Durdent. Elle est définie comme un estuaire car on y ressent l’effet dynamique de la marée sur le fleuve.

Vallée de la Durdent en partie aval.

La Durdent passe sous la départementale.

C'est l'entrée de la chambre à clapets ayant pour rôle d'éviter les inondations.

Des bornes explicatives sont mises le long du canal.

La Durdent à la sortie de l'exutoire. On voit vraiment une couleur différente dans la mer.

Lieu de rassemblement des oiseaux marins dans ces flaques de marées riches en coquillages et petits crustacés.

Le Conservatoire du littoral a fait en 2005 l'acquisition de 10 ha de prairies dans cette vallée, protégée et inscrite à l'inventaire supplémentaire des sites depuis plusieurs années. Ce monument naturel de la vallée de la Durdent offre un panorama spectaculaire entre ciel, terre et mer.

Monument à la mémoire de l'équipage du B 17
Le 28 mars 1943, la forteresse volante B 17 N° F 42 29537, du 91e BG/324eBS/8eAF qui revient d'une mission sur la gare de triage de Sotteville les Rouen, avait été abattue par un chasseur allemand, qu'elle a explosé en passant au-dessus de Bertheauville avant de heurter la mer à 1 km au large deu lieu dit "Port Sucette" et que 5 parachutes avaient été aperçus.


 

Poursuivons le voyage mais cette fois dans une autre région : le pays d'Auge près de Honfleur : le château féodal de Crèvecoeur-en-Auge

 

 

Commentaires (2)

1. pascal gatto 21/02/2017

Très beau ,quand je regarde les photo elle me rappelle beaucoup (St-Jouin-Bruneval ).Merci .

2. christianecorbet 14/10/2015

très bien....merci beaucoup

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×