Tréguier

Tréguier est une commune, chef-lieu de canton du département des Côtes-d'Armor, en Bretagne.

Elle est la capitale historique du Trégor, labellisée «Petite Cité de Caractère» depuis 1986.

Tréguier en Breton se dit “ Landreger “.
Cette petite ville a été fondée vers 535 par un moine nommé Tugdual .
Au Moyen Âge, la cité était très prospère, en raison de son port bien situé.

Le centre ancien de Tréguier regorge de maisons anciennes classées ou inscrites aux Monuments Historiques.

Ces demeures à colombages datent des 15e et 16e siècles et témoignent de la richesse de la commune à l'époque.

Tréguier a vu naître ou inspiré nombre d’écrivains ou artistes : Anatole Le Braz, Henri Pollès, Joseph Savina et tant d’autres dont bien entendu le grand philosophe Ernest Renan (1823-1892).

La maison natale d'Ernest Renan est d’ailleurs musée national depuis 1946. Cette maison à colombages du 16e siècle dévoile notamment des souvenirs personnels, des manuscrits, ou encore des portraits du grand homme.

Mais qui était Ernest Renan?

Écrivain et philosophe du 19e siècle originaire de Tréguier, Ernest Renan est destiné à devenir prêtre. Cependant, il quitte le séminaire en 1845 et publie la Vie de Jésus puis Histoire et origine du christianisme qui défraient la chronique grâce à une critique scientifique exigeante des évangiles. Pris en grippe par le clergé, ils reçoit les honneurs de la République en entrant à l’Académie française, au Collège de France et devient officier de la légion d’honneur.

La cathédrale Saint-Tugdual.

Sa construction débute en 1339 sur les bases de l’ancienne cathédrale romane et s’achève 150 ans plus tard en 1470 sous l'influence gothique avec l'inauguration du cloître. Avec ses 48 arcades, des arc-boutants en pierre et une voûte en bois. le cloître est le plus complet subsistant en Bretagne.

A l'origine, la tour des Cloches porte un clocher couvert d'une toiture de plomb mais son poids, ajouté à la foudre, a provoqué sa disparition. Ce n'est qu'après plusieurs tentatives que s'élève en 1785 une nouvelle flèche. Elle est construite en pierre ajourée de quatre signes d'un jeu de cartes : pique, coeur, carreau et trèfle. Louis XVI l'ayant financée grâce aux gains pris sur des loteries.

C'est un véritable port de plaisance au centre de la ville qui s'offre aux navigateurs.

L'ancien et le nouveau Pont Canada qui enjambe l'estuaire du Jaudy, entre les communes de Tréguier et de Trédarzec.


Le kouign-amann aurait été inventé vers 1860 à une période où la farine faisait défaut alors que le beurre était abondant, d’où l’emploi d’éléments dans des proportions peu habituelles : quatre cents grammes de farine pour trois cents grammes de beurre, trois cents grammes de sucre, cette somme d'ingrédients donne une pâte non réussie. Le boulanger, pour éviter de jeter la préparation, l'aurait fait cuire et le résultat aurait donné une pâtisserie consistante et compacte mais succulente.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire