Guingamp

Située dans le département des Côtes-d'Armor, la ville se situe à 110 km à l'est de Brest et 130 km à l'ouest de Rennes, Guingamp offre un patrimoine religieux, ducal et militaire d’une grande diversité. 

La Fontaine de la Plomée.

Cette fontaine est devenue un des symboles de la ville de Guingamp. Elle sert de lieu de rassemblement lors des événements populaires marquant la vie guingampaise. La fontaine a été classée monument historique par arrêté du 25 juillet 1921.

La fontaine a été construite au 15e siècle.
Du 15e siècle au début du 20e siècle, c'est la fontaine qui assure l'approvisionnement en eau potable du centre de Guingamp.

Composée de trois bassins, le premier en granit, les deux autres en plomb, la fontaine est surmontée d’une statue dans laquelle certains reconnaissent une Vierge florentine et d’autres Ana, « Déesse Mère » de la mythologie celtique.

Les remparts de la ville. Trois tours subsistent encore ainsi qu’une partie des imposants remparts.

Escaliers menant au Château. Il ne s’agit pas véritablement d’un château mais plutôt d’une construction « militaire » de forme carrée adaptée à l’artillerie avec quatre tours (dont l’une à l’intérieur des remparts) prolongée par les remparts de la ville.

Auprès du château, dans les rues et ruelles pavées, de délicats assemblages de colombages font écho aux robustes remparts. Les maisons à pans de bois illustrent le savoir-faire de la célèbre école des maîtres charpentiers de Guingamp.

Aux 15e et 16e siècles, elles s’élèvent sur 3 ou 4 étages.

Basilique Notre-Dame du Bon Secours.

La Basilique est une oeuvre architecturale remarquable dont la construction débute avec le 12e siècle et s' achève avec le 16e. Sa façade sud donne la meilleure idée de la complexité architecturale de l' édifice avec les trois époques de construction: roman, gothique et Renaissance.

Enfeu de Roland de Coatgoureden, sénéchal du duc Charles de Blois (14e siècle)

Mubi de ses vêtements sacerdotaux, la tête appuyée sur un coussin. A droite et à gauche des anges. A ses pieds la levrette traditionnelle. L'ange du chevet déroule une banderole où se lient ces mots : " defuntus adhuc loquitir " (Le défunt parle encore). 

Un enfeu c'est quoi ? c'est une niche à fond plat, pratiquée dans un édifice religieux et destinée à recevoir un sarcophage, un tombeau ou la représentation d'une scène funéraire.

Le Trieux (Trev en breton) est un petit fleuve côtier français de 72 km, Il prend sa source sur la commune de Kerpert et se jette dans la Manche. En plein cœur historique, patrimoine et nature sont intimement mêlés le long des berges du Trieux ponctuées d'un joli patrimoine traditionnel et contemporain : lavoirs, belvédères, passerelles... 

Le Trieux a donné son hydronyme aux trois communes de Pontrieux, Plouëc-du-Trieux et Lézardrieux.

Le Trieux à Pontrieux  
 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire