Créer un site internet

Abbaye de Beauport

En baie de Paimpol, l'abbaye maritime de Beauport est l'un des plus beaux ensembles monastiques de Bretagne.

Construite par les chanoines de Beauport durant six siècles, c'est à la Révolution qu'elle a été vendue comme bien national, classée monument historique en 1862 grâce à l’intervention des propriétaires de l’époque : Mélanie Morand et son mari, le comte Poninsky puis  rachetée en 1993 par le Conservatoire du littoral. Les travaux de rénovation ont duré plus de 20 ans.

Ce havre de quiétude est ouvert à la visite.

Pendant 500 ans, la communauté religieuse façonne le lieu et y met en œuvre d'importants aménagements, dans le respect de leurs règles monastiques et des besoins de leur vie communautaire. 

Le sceau de l'abbaye : deux personnage ecclésiastiques représentés dans une barque : l'un porte la mitre et une croix, l'autre le sceptre.

Son nom BEAUPORT ou Bellus Portus dit bien son exceptionnelle dimension littorale : elle fut ainsi un centre d'accueil des pèlerins allant vers Saint-Jacques-de-Compostelle et un centre de commerce et économie maritimes grâce à son accès à la mer.

Construite en hauteur, l’abbaye domine la mer et l’île de Saint Riom. La perspective est époustouflante.

Vue sur les jardins et la mer depuis l'étage du réfectoire.

Le cadran solaire de la Salle au Duc (1er étage : cellules XVIIème siècle)..

Le puits.

Construite autour d'un cloître, l'abbaye de Beauport comprend une église, un réfectoire, une salle capitulaire et des celliers, une salle dédiée aux convers, une autre consacrée aux hôtes.

Vers le cloître.

Entrée du cloître à partir de l'église abbatiale.

Entrée de la Salle Capitulaire (à partir du cloître).

La grande nef de l'abbatiale.

Les Pierres tombales sont les Gisants des Seigneurs de Kergozou dans la grande nef de l'abbatiale.
Pour l'homme, l'épée entre les jambes signifie qu'il est mort à la Guerre.
Pour la femme, le chien présent à ses pieds représente sa fidèlité.

Le grand réfectoire.

Fermés à la Révolution française, l’abbaye est divisée en lots et vendue à trois familles de Paimpol. Les bâtiments sont tour à tour transformés en étable, salpêtrière, ferme, mairie, appartements bourgeois, école et cidrerie.

Une partie des toitures s’effondre. Depuis, l’abbatiale et le réfectoire sont à ciel ouvert.

Une des grandes cheminées de la Salle au Duc.

La fonction du "Bâtiment au Duc", situé hors de l'enceinte monastique, reste obscure : des fouilles archéologiques ont mis à jour des fours de bronziers.

L’abbaye est entourée de jardins offrant une belle diversité de variétés végétales. 

Beauport possède une longue tradition de vergers. Dès l'achat du domaine, le Conservatoire du Littoral a souhaité préserver les variétés anciennes de pommes encore présentes sur le lieu.

Sur les 60 variétés de pommes conservées, 80% sont des pommes spécifiques à Beauport.

Le grand cellier.

Un cru artisanal de cidre et de jus de pomme est encore fabriqué à partir des pommes du site.

Le baiser de Judas au Christ que l'on peut voir à l'accueil de l'abbaye.
 

 

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Christiane Broeders
    • 1. Christiane Broeders Le 19/03/2021
    Magnifique.... merci Nicole.... pour cette superbe balade....

Ajouter un commentaire